Des solutions pour adapter le Québec aux inondations grâce à des actions préventives et une assistance en cas de catastrophe

Le défi à relever

Les inondations frapperont à nouveau

Au Québec, la facture des crues printanières de 2011, 2017 et 2019 se chiffre en milliards de dollars pour l’État et les citoyens. Non seulement les coûts liés aux dégâts et aux indemnisations ont-ils été importants, mais la gestion de la crise et du rétablissement a elle aussi représenté un gouffre financier. Il en a également résulté des impacts graves sur le tissu social, les quartiers, le patrimoine et l’environnement naturel, sans oublier la détresse humaine des sinistrés. En somme, les inondations ont de lourdes conséquences psychologiques, sanitaires, matérielles et économiques pour toute la société.

L’architecture fait partie de la solution

Selon les experts, de telles catastrophes naturelles risquent de s’intensifier dans le contexte des changements climatiques. Comment alors se préparer à y faire face? Pour ASFQ, l’architecture fait partie des solutions incontournables pour un Québec résilient aux inondations. Pour minimiser l’impact de telles crises diluviennes, il est nécessaire de revoir en profondeur les manières d’intervenir sur l’environnement bâti. Voilà la raison d’être du programme d’ASFQ, dont les activités se répartissent en deux grands axes d’intervention.

Axes d’intervention du programme

Assistance post-catastrophe

Suite à une inondation, nombre de sinistrés et d’intervenants ont besoin de conseils avisés. Sans quoi, comment poser des choix rapides quant au destin des bâtiments affectés? Pourtant, le manque d’experts neutres et compétents lors du rétablissement pose problème. Il compromet l’évaluation des dommages, l’indemnisation, les travaux urgents et, à terme, risque d’aggraver les dégâts et d’entrainer des démolitions.

La disponibilité d’architectes ou d’autres professionnels formés en évaluation post-inondation est un facteur de résilience déterminant. C’est ce rôle qu’a joué ASFQ lors des inondations majeures du Richelieu en 2011 et de la région métropolitaine en 2017. En amenant en renfort des architectes disponibles sur le terrain ou sur appel, des dizaines de demandes d’assistance avaient alors trouvé l’expertise indépendante qui leur manquait.

Depuis la parution du Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations du Gouvernement du Québec en 2018, ASFQ revoit sa stratégie d’intervention en dialogue avec la Société d’habitation du Québec (SHQ), pour accroitre les capacités d’intervention en contexte de rétablissement et appuyer les efforts de la Sécurité publique dans l’aide offerte aux sinistrés.

Adaptation des infrastructures

L’architecture peut aussi améliorer la résilience de l’environnement bâti et prévenir les dommages causés par les inondations. L’imperméabilisation des bâtiments et l’endiguement, par exemple, ne sont pas forcément les meilleures solutions en zone inondable. Par ailleurs, le débat public entre la permission ou l’interdiction de rebâtir après une inondation oublie de chercher des réponses au-delà de la construction conventionnelle. En fait, pour ASFQ, il est temps de bâtir autrement et d’apprendre à mieux vivre avec l’eau.

Avec ses partenaires, ASFQ étudie des solutions innovantes, inspirées d’expériences d’ici et d’ailleurs, pour adapter les habitations et les autres infrastructures aux aléas diluviens auxquels le Québec est exposé. Avec de nouvelles stratégies de design et de construction appropriées à chaque contexte, les crues peuvent devenir des événements aux impacts limités. En développant cette expertise, ASFQ cherche à initier un “virage bleu” de la province vers l’adoption de bonnes pratiques d’architecture en zone inondable et de mesures gouvernementales permettant leur mise en oeuvre.

Notre affiliation

ASFQ est membre du Réseau Inondations InterSectoriel du Québec (RIISQ), une plateforme d’échanges interdisciplinaires visant à résoudre le problème complexe des inondations en renforçant les capacités du Québec en matière de résilience diluvienne. Financé par le Fonds de recherche du Québec, le RIISQ regroupe des intervenants gouvernementaux, des partenaires socio-économiques et des chercheurs de tous les domaines. ASFQ travaille au sein du réseau pour développer des partenariats et valoriser la contribution du secteur de l’architecture.

Partenaires du programme

Vous êtes un partenaire du secteur et souhaitez en savoir plus sur notre programme ?

CONTACTEZ-NOUS

Actualités du programme

Nos autres programmes

Coopération internationale

Solidarité urbaine

Habitat autochtone

Économie circulaire

Engagement bénévole

Éducation architecturale