Réménagement  d’un dortoir accueillant des personnes issues de communautés fragilisées
Une collaboration avec le PAQ

Le PAQ a sollicité l’aide d’ASFQ pour la réalisation d’un projet consistant à revoir l’aménagement et les services des dortoirs de son refuge d’urgence. Ce projet à impliqué l’évaluation des besoins des usagers et la conception d’un espace et d’un mobilier sur mesure pour y répondre. L’objectif de ce projet était de bonifier l’expérience des usagers du dortoir en leur offrant un espace personnel de rangement, d’augmenter le niveau d’intimité personnelle dans cet espace partagé, ainsi qu’établir une meilleure protection contre la transmission de virus. Le but ultime est de bénéficier au bien-être et à la tranquillité des usagers du dortoir lors de leur séjour dans celui-ci.

Une approhe axée sur l’autonomisation

Projets Autochtones du Québec est un organisme qui effectue un travail essentiel auprès de la communauté autochtone en situation de précarité en leur offrant des solutions de logement, avec une approche basée sur l’autonomisation. Il travaille avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis en favorisant le renforcement de ces communautés. Le refuge d’urgence en question est un hébergement gratuit qui accueille un total de 48 lits pour les personnes issues de ces communautés en situation de vulnérabilité. Le projet mené par ASFQ s’est conduit sur la section homme du dortoir, ce qui représente 36 lits.

Un contact avec les usagers

Une consultation des usagers du dortoir à été réalisée au travers de questionnaires, afin de mieux comprendre les avantages et inconvénients des dortoirs ainsi que les axes d’amélioration sur lesquels se concentrer. En fonction des réponses reçues, ASFQ a revu dans son ensemble l’aménagement du dortoir afin de le rendre plus convivial, et a développé du mobilier supplémentaire qui viendra s’ajouter aux lits existants. 

Des changements à plusieurs niveaux

Plus d’une quinzaine de changements potentiels ont été identifiés, en premier lieu au niveau de la qualité du lieu, par exemple améliorer la circulation de l’air ou le sentiment de sécurité physique au travers d’infrastructures plus espacées. Le confort est également un aspect sur lequel les organismes se sont penchés, au travers d’aspects tels que trouver des solutions pour amortir les bruits émis par chacun, ou des aménagements pratiques avec des prises, horloges, casiers, tables de chevet ou encore tablettes pour effets personnels.

L’aspect esthétique est aussi pris en compte avec un choix de couleurs reflétant la culture autochtone dans des éléments du mobilier, ainsi que la sécurité est également un enjeu sur lequel les organismes se sont penchés. Les questionnaires ont révélé que certains utilisateurs apprécient leur intimité, tandis que d’autres viennent au PAQ pour avoir de la compagnie, les aménagements doivent donc leur permettre de pouvoir choisir le niveau d’intimité qu’ils désirent.

 

Des bénévoles dynamiques

En mars 2022, un nouveau mobilier, co-fabriqué par ASFQ et un atelier partenaire, est prêt à être installé. Des bénévoles dynamiques ont répondu à l’appel d’ASFQ pour l’assemblage sur place de de celui-ci, ainsi que de cloisons insonorisées et modules de rangement. Les usagers actuels du dortoir bénéficient ainsi d’un espace d’accueil bonifié.

 

Avancement du projet

Première phase complétée 100%

30 000 $

investis dans les travaux et matériaux

36 lits

aménagés

7 bénévoles

impliqués

Nos partenaires du projet

voir tous les projets