Notre action

Un architecture solidaire et humanitaire 

L’architecture est une compétence essentielle à la dignité humaine et à l’autonomie des communautés. Sans une architecture adéquate et accessible, le logement, la santé, l’éducation, l’égalité et les autres droits fondamentaux sont compromis. Pourtant, en raison d’injustices ou de catastrophes, la majeure partie de la population mondiale vit sans infrastructures appropriées ou sans les capacités d’aménagement requises pour se doter de milieux de vie sains, sécuritaires, durables et résilients.

Notre expertise

L’architecture est davantage que l’art de bâtir. Elle est un processus de design complexe, à la fois humain et technique, qui allie recherche, consultation, conception, innovation et formation, afin de mettre en oeuvre des solutions constructibles uniques et adaptées à chaque contexte culturel et géographique. C’est cette expertise que nous partageons avec nos partenaires et les populations au sein desquelles l’absence d’architecture est la véritable cause des problèmes rencontrés dans l’environnement bâti.

Notre approche

Chez ASFQ, nous adhérons aux principes de la Charte d’Hasselt et valorisons une approche collaborative entre les bénéficiaires, les partenaires et les bénévoles que nous mobilisons. La participation citoyenne et l’apport des savoirs traditionnels sont pour nous garants d’actions socialement souhaitées, culturellement appropriées et pérennes. Nous savons en outre que toute construction est une opportunité de formation de main d’oeuvre et veillons à ce que chaque projet d’infrastructure renforce aussi les capacités des intervenants locaux.

Nos axes transversaux :

  • Développement durable
  • Égalité femmes-hommes
  • Adaptation aux changements climatiques
  • Renforcement des capacités architecturales

Notre éthique d’intervention :

  • Pérennité des interventions
  • Impartialité, indépendance et neutralité de l’aide apportée
  • Respect des différences et l’inclusion des personnes marginalisées
  • Intégrité, responsabilisation, efficacité et transparence des intervenants

Nos programmes

L’action d’ASFQ se décline en différents programmes d’assistance locale et internationale qui répondent à des priorités stratégiques et grâce auxquels 4 à 6 projets sont réalisés par année. À cela s’ajoutent des programmes complémentaires qui permettent à l’organisme d’accroître son impact grâce à des solutions innovantes, des économies de ressources et l’engagement indispensable de ses partenaires.

Assistance aux communautés autochtones

ASFQ  a amorcé, en 2008, sa première mission québécoise auprès de la communauté algonquine de Kitcisakik, en partenariat avec l’Association des stagiaires en architecture. La situation de ce village algonquin a été dénoncée par Richard Desjardins dans le film Le Peuple invisible abordant avec délicatesse et sensibilité les enjeux des communautés autochtones. Grâce au soutien d’ASF Québec, le développement de la résilience individuelle et collective des Premières Nations du Québec, se concrétise, entre autres, par la rénovation des maisons de 30 familles des communautés algonquines de Kitcisakik et Maigan Agik, l’apprentissage de l’auto-construction pour les membres de la communauté, l’autosuffisance en bois de construction, et par l’accompagnement des ouvriers autochtones dans l’obtention de cartes de compétences en charpenterie-menuiserie. ASFQ poursuit son soutien auprès des différentes nations autochtones afin d’améliorer les conditions de vie, la résilience et la dignité.

Assistance internationale

Toujours de concert avec d’autres partenaires, ASFQ a prêté assistance à différentes communautés vulnérables dans le monde depuis 2018, notamment à Madagascar, au Népal, au Rwanda, en Syrie et en Haïti. Les missions d’assistance internationale de l’organisme ont en fait débuté en appui à la nation haïtienne, dès 2009, en mettant en place le projet de réhabilitation, en logements communautaires, du site de l’ancien hôtel Simbie Continental dans la Ville de Port-au-Prince. L’année suivante, à peine quelques jours après le séisme du 12 janvier 2010, une équipe d’ASFQ arrive sur les lieux et entreprennent des évaluations techniques des dommages pour la mise en sécurité des bâtiments afin de permettre aux victimes et aux organismes d’aide de retourner dans les bâtiments, sans que leur vie ne soit en péril. Entre 2010 et 2013, ASFQ chapeaute un vaste Programme de renforcement des capacités en matière de construction parasismique et de prévention des risques liés aux catastrophes naturelles suite au séisme survenu en Haïti, ciblant les professionnels de l’état haïtien, responsables des infrastructures publiques.

ASFQ a aussi fourni son expertise en Haiti, dans le cadre des interventions suivantes :

  • Mission de formulation du Fonds d’équipement des Nations-Unies et du Programme des Nations Unies pour le Développement, 2010-2011
  • Mission pour la systématisation du processus de reconstruction des quartiers informels de Port-au-Prince, en partenariat avec le CECI, 2012-2013
  • Évaluations techniques et suivi des chantiers dans le cadre de la reconstruction de 5 écoles, à Labrousse, en partenariat avec la Fondation Paul-Gérin-Lajoie, 2012-2013
  • Reconstruction d’orphelinats et d’écoles, 2010-2014